Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jan Saudek

jan saudek femme a la tete de mort

 

Bien que l'art de Jan Saudek soit assez unique en son genre, son art est empreint de certaines influences dont l'une des plus importantes est celle d'Alfons Mucha (1860-1939), qui fut le premier à utiliser la photographie comme esquisse pour ses affiches, tableaux et dessins. Cette photographie deviendra, beaucoup plus tard, un mode d'expression artistique autonome, notamment en la personne de Jan Saudek. Jan Saudek a aussi beaucoup d'affinités en matière artistique avec un grand maître de la photographie : Frantisek Drtikol. Tous deux ont l'obsession du nu féminin.

 

La photographie de Jan Saudek est pleine d'adolescents couchés par terre dans des poses d'abandon, de jeunes pères tenant leurs bébés sur leurs torses. Et surtout, de nombreuses femmes opulentes, rondes, charnelles, dont il tire une beauté qui peut choquer. Les modèles sont maquillés, costumés, arrangés, et les vêtements sont choisis hors de tout contextes. Les personnages sont souvent habillés sur une photo, et déshabillés sur une autre, ce qui immanquablement suscite un certain désir. C'est principalement ce thème qui revient dans les photographies de Jan Saudek : l'opposition entre le nu et l'habillé. Saudek n'hésite d'ailleurs pas à photographier des femmes habillées (rondes) dans des scènes de la vie courante, et de les photographier ensuite dans les mêmes poses, mais nues.

 

Ses photographies sont coloriées à la main : il accentue le maquillage de ses modèles, n'hésite pas à faire ressortir tel ou tel trait physique, par exemple les veines qu'il colorie en vert. Ces couleurs accentuent l'aspect artificiel de ses photographies.

 

jan saudek femme au pistolet

 

Jan Saudek femme nu

 

jan saudek martyrs of love

 

Jan-Saudek femme

 

jan saudek femme au couteau

 

jan saudek femme au miroir

 

 




Le travail de Lucien Clergue sur la mise en lumière du corps féminin est une évidence dans la série des "nus zébrées". Poésie et douceur marquent les tirages argentiques qui témoignent de la vie, vie qui frôle la mort, emportant le spectateur dans un monde imaginaire fait de signes invisibles. Daidō Moriyama Moriyama s'intéresse d'abord à la peinture avant de se tourner définitivement vers la photographie à l'âge de vingt-et-un ans. En 1961, il s'installe à Tokyo où il devient l'assistant […]



Martin Parr est né à Epsom, une petite ville de banlieue au Sud de Londres dans le Surrey. Son père, provincial du Nord, avait choisi d’installer sa famille issue de la petite bourgeoisie traditionnelle dans ce centre cosmopolite. Vers l’âge de 13 ans, il devient passionné de photographie, il s’intéresse au travail de Bill Brandt et à l’œuvre d’Henri Cartier-Bresson qui exposaient alors à Londres. Caractérisée par la dérision et l'ironie, l'œuvre de Martin Parr rejoint le domaine de la […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article