Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LANKAART

LANKAART

.


Inde - Grottes d'Ellora - UNESCO

Publié par rafael sur 15 Juin 2013, 21:09pm

Catégories : #INDE HINDOUE, #INDE

ellora 2 (12)

 

Les grottes d'Ellora témoignent de trois grandes religions, le bouddhisme, le brahmanisme et le jaïnisme. Elles illustrent l'esprit de tolérance caractéristique de l'Inde ancienne, qui a permis à ces trois religions d'installer leurs sanctuaires et leurs communautés au même endroit, renforçant ainsi la portée universelle du site. Les grottes, avec leur séquence ininterrompue de monuments aménagés entre 600 et 1000, ressuscitent la civilisation de l'Inde ancienne.

 

ellora 2 (16)

 

Ces 34 monastères et temples, répartis sur plus de 2 km, ont été creusés côte à côte dans une haute falaise de basalte située non loin d'Aurangabad, à Maharashtra. Ellora, avec sa succession ininterrompue de monuments, est un complexe artistique unique, et représente un remarquable exploit technologique. L'ensemble rupestre, qui est l'une des plus belles expressions de l'art du Moyen Âge indien, présente d'extraordinaires reliefs, sculptures et éléments d'architecture qui, à la différence de ceux d'Ajanta, ne sont pas l'expression d'une seule croyance, mais celle des trois principales religions de l'Inde ancienne.

 

ellora 2 (21)ellora 2 (22)
Ajanta-temples.jpgEllora.jpg

 

 

En progressant du sud vers le nord le long de la falaise, on découvre successivement les 12 grottes du groupe bouddhique, qui sont apparemment les plus anciennes (entre 600 et 800 environ) et comportent des monastères et un seul grand temple (grotte 10) ; plus loin, les grottes du groupe brahmanique (entre 600 et 900 environ), qui sont certainement les plus célèbres d'Ellora, avec la « caverne des Dix Avatars » (grotte 15), et surtout le temple Kailasha (grotte 16), un énorme complexe certainement commencé sous le règne de Krishna Ier (757-783) ; enfin, le groupe jaïn (grottes 30-34), dont les sanctuaires ont été creusés par la secte des digambara (entre 800 et 1000 environ). Les grottes jaïnes, qui sont les dernières à avoir été creusées, ont tiré leur inspiration de l'art même d'Ellora : la grotte 32 rappelle le temple Kailasha par certains de ses aménagements.

 

Ellora-temple-de-Kailasa--2-.jpgGrottes-d-Ellora-temple-de-Kailasa-VIII--me-si-cle.jpg
Grottes-d-Ellora-temple-de-Kailasa-VIII--me-si-cle-2.jpgGrottes-d-Ellora-temple-de-Kailasa-VIII--me-si-cle-4.jpg

 

 

 

Ellora--3-.jpg

 

Les grottes bouddhiques ont été creusées entre le Ve et le VIIe siècle, alors que les sectes mahayana rencontraient un grand succès dans la région ; parmi elles, la grotte 5 est la plus grande. La grotte 10 est un temple (chaitya) connu sous le nom de « Visvakarma ». Il possède une façade très décorée dotée d'une galerie, et renferme une magnifique représentation de Bouddha placé sur un stûpa. L'intérêt historique de la grotte 12, connue sous le nom de Tin Tala, réside dans le fait que l'homme y a construit un édifice en pierre sur trois niveaux avec tant d'habileté que ses sols et ses plafonds sont lisses et parfaitement à niveau ; cette grotte est un monastère doté d'une chapelle et de cellules pour les moines, qui remonte à la période rashtrakuta (milieu du VIIIe siècle).

 

Ellora--8-.jpg

Les grottes brahmaniques sont pour la plupart shivaïtes. La Kailasa (grotte 16) est un remarquable exemple de temple indien creusé dans la roche du fait de ses proportions impressionnantes, de la maîtrise des techniques architecturales dont elle témoigne et de son décor sculpté. La grotte 16, consacrée à Shiva, aurait été commencée par le roi rashtrakuta, Krishna Ier ; elle tire son nom de la montagne dont celui-ci était originaire dans l'Himalaya, le pic neigeux de Kailasa. Le temple tout entier consiste en un sanctuaire avec lingam derrière une salle à shikhara dravidienne, un mandapa à toit plat soutenu par 16 piliers, avec un porche séparé pour Nandi entouré par une cour ouverte à laquelle on accède par un gopura peu élevé. La sculpture majestueuse représentant Ravana tentant de gravir le Kailasa, le séjour de Shiva, avec toute la puissance qui s'en dégage, est un point de référence pour tout l'art indien.

 

Ellora--2-.jpg

 

Les grottes jaïnes sont massives, bien proportionnées et marquent la dernière phase de l'aménagement d'Ellora.

 

Source : UNESCO/CLT/WHC

 



Le temple de Kaïsala fait partie intégrente du complexe religieux d'Ellora, ensemble de grottes et de temples creusées dans la falaise, dont certains sur plusieurs niveaux. La particulrité du Kaïsala c'est d'être un temple sculpture, entièrement taillé dans la falaise, le temple n'est qu'un immense monolithe arraché au rocher. Sa mise en scène est de ce fait prodigieuse et déroutante, on longe le temple au pied d'une falaise abrute qui vous écrase complétement et par ailleurs on peut, […]

 

 

 

 

 



En face de Bombay, les îles Elephanta regroupent un ensemble de temples rupestres du milieu du VIe siècle Ap. JC. Huit grottes seront creusées à l'époque des Kalachuri, la plus grande sera consacrée à Shiva. Le temple de Shiva comprend une grande salle hipostyle appelée mandapa dans la tradition hindoue et un temple carré au centre. Trois imposants hauts-reliefs animent les parois du temple. L'entrée de la grotte principale n'est pas décorée. Les poteaux sont de section carrée en bas, ronde […]

 

 

 

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents