Hippolyte Flandrin

Publié le 20 Novembre 2012

Hippolyte Flandrin jeune homme nu assis

Jeune homme assis nu.

 

« Hippolyte Flandrin complétait Monsieur Ingres ; il était son côté spiritualiste, le transformateur de l’idée païenne de l’enseignement du maître en idée chrétienne : plus préoccupé de l’idéalisation de la pensée que de celle de la forme même, plus amoureux du sens que de la lettre, plus saisi par le sentiment psychologique que par le sens matériel, adonné à ces vagues aspirations mystiques des âmes religieuses qui trouvent les lois de leur esthétique dans les plus profonds et les plus secrets abîmes de leurs croyances. »

— Charles Lahure, Histoire populaire contemporaine de la France, Hachette, Paris, t. IV, 1866, p. 412.

 

 

 

 

hypolitte flandrin LaFlorentine

La Florentine

 

hypolitte flandrin portrait

Portrait de Mme Flandrin

 

Rédigé par rafael

Publié dans #ECLECTISME XIXe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Violette 20/11/2012 23:14

Votre site est geniale, merci BEAUCOUP pour votre travail. Vous m'avais sauve la vie, je passe les examens dans un mois (etudiante de l'histoire de l'art + archeologie)

Bonne chance! et a bientot ;)

rafael 20/11/2012 23:30



de rien merci, abonnez-vous au site, bientôt de nouveaux articles sur la Rome Antique, et tous les jours un nouvel article.