Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Goya saturne dévorant ses enfants

Musée du Prado Madrid

 

Francisco de Goya (1746-1828) est un peintre espagnol charnière. Sa peinture fait la transition entre la tradition classique et le romantisme du début du XIXe siècle. Goya accompagne son époque, acteur et spectateur de l’histoire mouvementé de son pays il suit les fastes de la famille royale des Bourbons puis la ferveur républicaine, l’invasion française, la résistance espagnole, les massacres, l’épopée napoléonienne, puis la restauration, et le retour de la royauté.

 

Si sa première période est marqué par une peinture de genre sans grand intérêt, se sont ses portraits de la famille royale qui lui ouvrent de nouveaux horizons, son réalisme sans concessions marque la fin d’une monarchie sans illusions. Mais se sont les œuvres de la fin de sa vie  qui sont certainement les plus profondes, emplie de noirceurs et de désespoirs elles dépeignent une humanité désespérante, en proie aux affres du renoncement, de la vieillesse, de la mort et de la douleur.

 

Saturne dévorant est une œuvre empreinte d’un pessimisme et d’une noirceur profonde. Peint entre 1819 et 1823 ce tableau est un vivant témoignage des recherches picturales et de la quête de sens dans laquelle c’est plongé l’artiste à la fin de sa vie. Ce tableau fait référence à la mythologie grecque, où Cronos (Saturne dans la mythologie romaine), pour éviter que ne s'accomplisse la prédiction selon laquelle il serait détrôné par l'un de ses enfants, dévore chacun d'eux à leur naissance.

Tag(s) : #ROMANTISME ET NEOGOTHIQUE

Partager cet article

Repost 0