Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mamallapuram-la-penitence-d-Arjuna--4-.jpg

 

"Mahabalipuram témoigne avant tout de la civilisation pallava du sud-est de l'Inde. Le sanctuaire, particulièrement connu pour ses ratha (temples en forme de chars), ses mandapa (sanctuaires en grottes) et ses reliefs gigantesques en plein air, est l'un des principaux centres du culte de Shiva. L'influence des sculptures de Mahabalipuram, caractérisées par la douceur et la souplesse de leur modelé, s'est étendue sur une aire géographique très vaste (Cambodge, Annam, Java).

 

Fondé par les souverains pallava au VIIe siècle, au sud de Madras, le port de Mahabalipuram commerçait avec les royaumes lointains du sud-est de l'Asie : le Kambuja (Cambodge), le Shrivijaya (Malaisie, Sumatra, Java) et l'Empire de Champa (Annam). Mais la célébrité de son port fut bientôt éclipsée par celle des sanctuaires rupestres et des temples qui y furent construits ou décorés entre 630 et 728.

 

La plupart de ces monuments, comme les ratha creusés dans la roche, les scènes sculptées à ciel ouvert comme la pénitence d'Arjuna, les grottes de Govardhanadhari et d'Ahishasuramardini, ainsi que le temple de Jala-Sayana Perumal (le Mahavishnu endormi ou Chakrin derrière le complexe du temple du Rivage) sont attribués à la période de Narasimhavarman Ier Mamalla.

 

Ces monuments se répartissent en cinq catégories :

 

les temples ratha en forme de chars processionnels, qui sont des constructions monolithes creusées dans des blocs de diorite résiduels qui émergeaient du sable. Les cinq ratha méridionaux, qui sont les plus célèbres, remontent au règne de Naharasimhavarman Mamalla (630-668), le grand roi pallava (les textes chola, de fait, appellent la ville Mamallapuram).

les mandapa, sanctuaires rupestres formés de salles dont les parois sont couvertes de bas-reliefs (mandapa de Varaha, qui représente les actes de cet avatar de Vishnou ; le mandapa des Cinq Pandava et, tout particulièrement, le mandapa de Krishna et celui de Mahishasuramardini).

des reliefs rupestres en plein air illustrent un épisode populaire de l'iconographie de Shiva, celui de la descente du Gange : à la demande du sage roi Baghirata, Shiva ordonna au Gange de descendre sur terre et de nourrir le monde. Les sculpteurs ont utilisé les fissures naturelles de la colline pour suggérer cet événement cosmique auquel assistent une foule de dieux, de déesses, de personnages mythiques (Kinnara, Gandherya, Apsara, Gana, Naga et Nagini) et d'animaux sauvages ou domestiques.

des temples construits en pierre taillée, comme le temple du Rivage édifié par le roi Rajasimha Narasimhavarman II (695-722), avec sa haute tour pyramidale à gradins et ses milliers de sculptures célébrant la gloire de Shiva.

des ratha monolithes, sur un à trois niveaux, qui présentent une grande variété de formes architecturales : les ratha Dharmaraja, Arjuna et Draupadi sont carrés, les ratha Bhima et Ganesa rectangulaires et le ratha Sahadeva absidé. L'architecture complexe, qui culmine avec la construction du temple du Rivage, y a été introduite sur une large échelle par Pallava Rajasimha (700-728).

 

Le temple du Rivage, érigé face à l'océan, est un édifice d'une grande beauté architecturale. Il appartient à une période au cours de laquelle le style architectural des Pallava était à son apogée en termes de beauté des décors et de qualité intrinsèque. Cet édifice ayant été endommagé par l'action corrosive de l'eau de mer et de l'air, ses sculptures ont aujourd'hui à peu près disparu."

 

Source: http://whc.unesco.org/fr/list/249

 

 



Le Temple du rivage du site de Mamallapuram est certainement l’édifice dont la postérité sera la plus importante puisqu’il servira de modèle à de nombreux temples construit en inde. Edifié par le roi Narasimhavarman II Rajasimha (700-728) le temple du rivage comporte trois espaces de culte. Le petit sanctuaire à l’ouest et le temple principal sont tous les deux dédiés à Shiva, ils sont surmontés d’un toit typique du style dravidien du sud de l’inde. Entre les deux édifices un sanctuaire est […]

 

 

 

 



Le site de Mamallapuram, sur la côte est de l'état du Tamil-Nadu en Inde du sud, devint un centre religieux et économique important au VIIe siècle ap. JC. Un grand port militaire et marchand faisait la richesse de la région et commerçait avec tout le sud-est asiatique. De nombreux temples rupestres seront édifiés à cette époque ainsi que les premiers temples construits. L'immense bas-relief de la Descente du Gange est l'un des témoignages les plus importants de l'époque Pallava. Composition […]


Tag(s) : #INDE HINDOUE, #INDE

Partager cet article

Repost 0