Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LANKAART

LANKAART

.


Aux origines du Bouddhisme: Inde et Asie Centrale

Publié par rafael sur 21 Décembre 2013, 13:30pm

Catégories : #ART et HISTOIRE, #HISTOIRE

Buddha-Sarnath--2-.jpg

Bouddha, inde 

 

Le bouddhisme est né en Inde à peu près à la même époque que Mahâvîra rendit plus populaire le jaïnisme, avec lequel il partage une certaine tendance à la remise en cause de l'hindouisme (en particulier de la caste sacerdotale des brahmanes) tel que ce dernier était pratiqué à l'époque (VIe siècle av. J.-C.). Le bouddhisme a repris et aménagé beaucoup de concepts philosophiques de l'environnement religieux de l'époque (tels que dharma et karma, par exemple).

 

C'est en méditant sous un arbre à Bodh Gaya, qu'il eu une illumination et qu'il atteint l'éveil (bodhi), parvenu à cet état, il eut la connaissance du dharma (la vérité) et sut alors comment se libérer des cycles des renaissances et accéder au nirvana, la libération suprême. Il devint un Bouddha (ce qui signifie l'éveillé).

Il se rendit à Sarnath près de Varanasi où il prononça son premier sermon (sutra) connu sous le nom "Discours sur la mise en mouvement de la roue du dharma". Il énonça les "Quatre Nobles Vérités" :

- Constatation que le monde n'est que souffrance (perte d'un être cher, d'un objet,...) ;

- L'origine de la souffrance qui réside dans les désirs et attachements terrestres ;

- La cessation de la souffrance qui s'obtient par la disparition des désirs et attachements ;

- La vérité de la voie (Noble Octuple Voie) menant à la cessation de la souffrance en particulier par la méditation, pour atteindre le nirvana (l'état de non-renaissance) et donc devenir un bouddha.

Il passa les 40 dernières années suivantes de sa vie à prêcher le dharma (enseignement bouddhiste) de village en village, se retirant dans un monastère pendant la saison des pluies. A sa mort, il fut incinéré par ses disciples qui diffusèrent son enseignement.

 

 Fondukistan bodhisattva (3)  Ajanta fresques mural (5)
 hadda monastere de tapa-i-Kafariha sculpture  Gandhara-Boddhisattva--2-.jpg


Si le bouddhisme prend sa source en Inde et il prend son essor dans l’ensemble de la péninsule et en Asie-Centrale. C’est dans ses régions septentrionale dans les vallées afghanes qu’un art accomplie de la sculpture prends ses sources des influences persanes et grecs. Alexandre a conquis ses régions en 300 av. JC, la civilisation hellénistique y est préniante. Cette civilisation gréco-bouddhique du ghandara aura un écho important dans la péninsule notamment à travers sa statuaire on l’on retrouve les influences des plus grands sculpteurs grecs, l’art gréco-bouddhique de cette période va se diffuser dans tout le nord de l’Inde humanisant les représentation de bouddha et ce jusqu’à Ajanta lieu de foisonnement intellectuel et artistique.

 

L’art du Gandhara (Ier au Ive siècle) trouvera son premier développement à Taxila au Pendjab et son apogée dans les ateliers de Mathura au nord d’Agra où la représentation du bouddha atteint sa plénitude, l’expression de la compassion et de la méditation est manifeste dans les sculpture de cet atelier. La ferveur mystique de cette époque aboutie au canon bouddhique que l’on retrouve dans beaucoup d’oeuvres de la civilisation indiennes , mais aussi chinoise ou d’asie du sud-est, le bouddha est représenté avec des traits lisses et pleins, dépouillés et purs, les prunelles mi-close, le regard serein et paisible, un léger sourire aux lèvres. A Ajanta une inscription indique que la sculpture de Bouddha de la grotte 4 a été offerte par un certain Abhayanandi, qui la fit venir de Mathura.

 


 


Dahlem Museum Berlin Le Gandhara était un ancien royaume d'influence hellénistique couvrant une partie de l'Afghanistan et du Pakistan d'aujourd'hui. Cette civilisation s'épanouie du Ier siècle av JC au Ve siècle Ap JC. Elle est contemporaine des civilisations romaines à l'ouest et des Han chinois à l'Est. Carrefour commercial et culturel, le Gandhara voit s'épanouir une civilisation brillante mélant les influences grecques suite aux conquêtes d'Alexandre le Grand, aux influences perses et […]


Musée Guimet, Paris. Hadda est un site archéologique gréco-bouddhiste situé dans l’ancienne région du Gandhara, à l’intérieur de la passe de Khyber, 10 km au sud de Jalalabad, dans l’est de l’actuel Afghanistan. Bien que le style lui-même soit typique de l’hellénistique du IIe ou du Ier siècle av. J.‑C., les sculptures de Hadda sont habituellement datées, avec quelque incertitude, du Ier siècle apr. J.-C. ou plus tard. Ce décalage peut s’expliquer par la conservation des styles h […]


Bouddha debout, british Museum, Londres A l'époqe Gupta Bouddha est souvent représenté debout, couvert d'un drappé qui laisse deviner les courbes du corps, comme dans la tradition du Gandhara, et surmonté d'une auréole, ici en patie détruite. La silhouette pleine de grace et de sérénité, le vêtement transparent et le port de la tête font de ce bouddha l'exemple même de l'mage transcendante et hiératique propre à la période Gupta. La tradition c'est écarté de la vision humaniste dévellopé au […]

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents