Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mort fervente
  


 

Mourir dans la buée ardente de l'été,

Quand parfumé, penchant et lourd comme une grappe,

Le coeur, que la rumeur de l'air balance et frappe,

S'égrène en douloureuse et douce volupté.

Mourir, baignant ses mains aux fraîcheurs du feuillage,

Joignant ses yeux aux yeux fleurissants des bois verts,

Se mêlant à l'antique et naissant univers,

Ayant en même temps sa jeunesse et son âge,

 

S'en aller calmement avec la fin du jour ;

Mourir des flèches d'or du tendre crépuscule,

Sentir que l'âme douce et paisible recule

Vers la terre profonde et l'immortel amour.

 

S'en aller pour goûter en elle ce mystère

D'être l'herbe, le grain, la chaleur et les eaux,

S'endormir dans la plaine aux verdoyants réseaux,

Mourir pour être encor plus proche de la terre...

 

Anna de Noailles, 1901

 



Hammershoi est un peintre danois né à Compenhague en 1864. Il découvre les peintres hollandais du XVIIe et XVIIIe en 1887, leur influence sera déterminante. A partir de 1890 il expose régulièrement à Compenhague, en 1900 une retrospective lui est consacré. La même année il part à Paris où il est confronté à l'oeuvre de Puvis de Chavanne et de Whistler. Isolé des courants dominants du début du XXe siècle, il peint des lieux intemporels et silencieux, des figures floues, immobiles, suspendues […]


D'une très grande beauté ce paysage de l'Oberland berlinois s'éloigne du paysage traditionnel pour aborder l'abstrction, le dialogue avec la couleur pure. Le bleu intense presque irréel donne au tableau un staut iconique, statique, hors du temps. Le réalisme de la représentation s'efface peu à peu face à l'abstraction, le regard plonge peu à peu au fond du lac et s'y perd. Source: DA.Art James Whistler - Venise Le séjour à Venise de James Whistler, qui marque un nouveau tournant dans sa […]

Tag(s) : #FAUVISME etc.., #POESIE

Partager cet article

Repost 0