Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André DERAIN Collioure le port de pêche

 

Pendant l'été 1905, Derain et Matisse se sont installé à Collioure, ils peignent sans répit, transportés par la lumière et les couleurs du pays. Ils choisissent les mêmes lieux mais ne travaillent jamais au même moment ni à partir du même endroit. Certes, chacun garde son style mais les deux peintres ne se limitent plus à décrire simplement leur sujet. Ils transcrivent surtout leurs émotions rendant ainsi plus vivant leur tableau. Ils représentent les choses telles qu'ils les voient et non plus telles qu'elles sont. La couleur est le meilleur moyen de traduire ces sentiments. Elle devient subjective et expressive. Ce sont des couleurs pures et violentes posées en larges aplats et provenant directement du tube. Dès lors, la couleur prédomine sur les formes. Ces dernières sont simplifiées tout comme les ombres et les perspectives.

 

Matisse est le premier à venir se réfugier dans ce hameau de bord de mer. Ce besoin de faire le point, de se ressourcer et de trouver aussi son propre style, l'ont conduit à s'échapper du tumulte parisien et des lieux de villégiature habituellement très prisés par les peintres. Les tons vifs et décalés, la lumière et la beauté de ce port adossé aux contreforts pyrénéens subjuguent l'artiste. Transporté par la magie des couleurs, Matisse souhaite partager son enthousiasme avec son ami, André Derain à venir le rejoindre.

 

Andre derain Port de Collioure, le cheval blanc

 

C'est ainsi que du 5 juillet au 24 août, cet autodidacte adepte de Cézanne le rejoint et découvre ce décor de rêve. Les deux hommes ne se ressemblent pourtant pas tellement dans leur style. Matisse est plus mature et plus intellectuel tandis que Derain est plus audacieux et plus aventureux. Ils ont toutefois un même désir, se départir des modèles anciens et sortir de cet académisme qui pèse sur la peinture française. C'est ainsi que ce mélange des genres va donner naissance à un nouveau mouvement pictural où la couleur domine.

 

Cette rencontre qui se conclue par une explosion de couleurs marque ainsi un tournant dans l'histoire de la peinture en donnant naissance à un nouveau mouvement, le fauvisme.

 

Source: http://www.linternaute.com/sortir/sorties/exposition/matisse-derain/matisse-derain.shtml

 

Tag(s) : #FAUVISME etc..

Partager cet article

Repost 0