Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pekin - Porte Céleste place Tian'anmen


La porte de la paix céleste à Pékin, est l’un des monuments les plus connu de la ville. En effet il constitue la porte d’entrée sud de la cité interdite et donne sur l’immense place Tian’anmen, centre symbolique et géographique de Pékin. Témoin de nombreux événements de la vie politique et culturel de la Chine, la porte arbore en permanence un immense portrait de Mao.  A l’origine la porte céleste faisait partie de l’enceinte fortifiée de la cité interdite, la vraie porte d’entrée au sud, la Grande Porte des Qing,  était situé à l’emplacement actuel du mausolée de Mao. Cette porte fut détruite en 1954 lors de l’aménagement de la place Tian’anmen faisant de fait de la porte Céleste la nouvelle entrée de la cité interdite.


Construite en 1417 sous les Ming comme une grande partie du palais, elle fut au cours de son histoire profondément modifié et détérioré, sa rénovation complète en 1969, en fit ce bâtiment symbolique à la facture parfaite, cadre idéal pour le portrait omniprésent du fondateur de la chine moderne.





Le Temple du Ciel à Pékin est un complexe de plusieurs bâtiments organisés le long d'un axe Nord/Sud d'1.5 km. Il est implanté au sud de la vieille ville et acceuillait les cérémonies et sacrifices qui liaient l'empereur aux dieux. Chaque année, l'Empereur, "fils du ciel", y officiait pour la cérémonie des récoltes. Le complexe comprend entre autre : - la salle des prières pour les récoltes : dernier bâtiment au nord du complexe et aboutissement de la composition - la demeure du seigneur du […]


Dans le parc de Sanssouci qui regroupe les demeures des différents rois de Prusse, le pavillon Chinois est l'expression même du rococo allemand. Construit de 1754 à 1757, son architecture élégante et originale répond au goût prononcé à l'époque pour les chinoiseries. A l'intérieur, un salon spacieux permet de recevoir quelques invités au milieu de porcelaines de Chine et d'un mobilier rococo tout en courbe délicate. Ce pavillon est l'expression d'une aristocratie en quête de plaisir, loin […]

Musée guimet, Paris. XVIIIe. Sous la dynastie des Qing, d'origine mandchoue, et qui régna sur la Chine de 1644 à 1911, les techniques et les décors se firent de plus en plus élaborés, encouragés par les grands empereurs que furent Kangxi, Yongzheng et Qianlong. À l'époque de l'empereur Kangxi (1661 - 1722), au début de la dynastie des Qing, le bleu de cobalt fut de mieux en mieux raffiné pour en éliminer les impuretés constituées de manganèse; il atteignit dès lors le summum de sa qualité, […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article