Grece - Vases grecs

Publié le 27 Septembre 2012

Mise à jour: 15/01/2010 Indice b

Altes Museum, Berlin
 

 

Amphore.

 


L’amphore est certainement le vase le plus courant dans la grèce antique, pouvant mesurer jusqu’à un mètre de hauteur, elle se caractérise par ses deux anses positionnées à la base du col pour pouvoir être transportée. D’un usage domestique elle pouvait contenir du vin, de l’huile, des condiments, des olives etc.… Le col, la base et le pied évolueront au cours du temps, mais elle restera toujours un modèle très usité, dont le décor polychrome permis de nombreuses variations, des motifs géométriques aux scènes de la mythologie grecque.

 


Altes Museum, Berlin

Amphore

Altes Museum, Berlin
 

 

Cratère en Calice, modèle courant en Attique, ce type de cratère à figures noirs ou rouges et aux deux anses basses, est un vase dépourvu de col. Le Cratère est un grand vase pouvant atteindre plus d'un mètre de haut et dont certain modèle ont été réalisé en bronze. Il servait à contenir un mélange de vin et d'eau et était incontournable durant les banquets. le cratère serait d'origine assyrienne.

 

Altes Museum, Berlin

Cratère à colonnettes

 

 

Altes Museum, Berlin

Stamnos, vase pour la conservation du vin.

 

Altes Museum, Berlin

Lécythe:
Le Lécythe est un vase de 15 à 50 centimètres de hauteur servant à contenir des huiles parfumées à l'époque corinthienne. Il servait lors des toilettes, puis fut utilisé plus tardivement lors des rites religieux et funéraires.

 

 

Altes Museum, Berlin

Pour ces derniers les potiers athéniens ont créé des lécythes à fond blanc ( VIe au IVe s. av. jc.). Une ampoule était introduite dans le vase pour en limiter sa contenance. Il sera produit en grande quantité entre le VIe et le IVe siècle av. JC. en Attique.
 

Grece Vase Lecythe à fond blanc Grece Vase Lecythe à fond blanc (2)
  


Lécythe

 

Rédigé par rafael

Publié dans #GRECE ANTIQUITE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Richard LEJEUNE 02/10/2009 09:47


L'intéressant, aussi, de tous ces récipients grecs réside dans la teinte du fond ou des motifs : c'est en effet un critère de datation extrêmement simple fourni au-delà des siècles aux archéologues
qui, parfois, ne mettent au jour que des morceaux, dans la mesure où motifs rouges sur fond noir ou motifs noirs sur fond rouge attestent un artisanat produit à des époques différentes bien
spécifiques ...