Jeudi 15 mars 2012 4 15 /03 /Mars /2012 19:34
- Publié dans : PREHISTOIRE

Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye

 

L'émergence de l'art au paléolithique est un moment émouvant de l'histoire, premier instant de l'éveil de l'homme au monde sensible, premiers essais, premières représentations, et tout de suite des formes, des expressions très fortes. Dans cette production très riche, les petites figurines (entre 3 et 4 cm.) qui représentent ces venus sont les premières représentations humaines. Figures émouvantes, où le thème de la maternité prédomine, la femme réceptacle de la vie. Les hanches, le ventre, la poitrine, sont hypertrophiées, la tête et les autres membres étaient là de façon symbolique. L'utilisation finale de ces œuvres n'est toujours pas avéré, objets rituels, magique, symboliques ? Reste ces formes somptueuses, une ode à la femme.




Photos:(c) Lankaart




Musée des Antiquitées Nationales Saint-Germain-en-Laye La période du Paléolithique couvre la plus grande partie de l’âge de la pierre taillée de -3 millions d’année à -35 000. Durant cette période très longue, c’est le paléolithique supérieur (-40 000 à -35 000) qui constitue la période la plus féconde au niveau artistique. Durant cette période les manifestations de l’art paléolithique sont nombreuses, parures, bijoux à bases de perles et de coquillages, sculptures en ivoires ou en os et […]



Oeuvre émouvante, cette toute petite sculpture (hauteur: 3.6 cm), est un témoignage magnifique de l'art paléolithique (21 000 av. JC) . La "Dame à la capuche" ou "Venus" de Brassempouy est devenu une icône de l'art préhistorique, le symbole d'une civilisation évolué, capable d'offrir des oeuvres de grande qualité plastiques. Réalisée en ivoire de mammouth, elle témoigne d'une grande maîtrise dans le travail de l'ivoire, la réalisation du quadrillage, l'incision des yeux, le poli du visage, […]



Musée des Arts Premiers, Louvre, Paris Aujourd'hui quelque 250 sculptures uli sont encore conservées dans des collections publiques. Elles étaient utilisées dans le cadre d’importantes cérémonies à la mémoire des morts, dont la préparation durait plusieurs années. Les cérémonies uli se composaient d’un certain nombre de fêtes indépendantes, au cours desquelles on érigeait ces statues au sommet d’un toit ou à l’intérieur de petites huttes coniques. Des danses et des festins marquaient la […]

Par rafael - Communauté : Patrimoines de l'humanité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Rechercher

Recommander

Facebook et Twitter

FLUX RSS

  • Flux RSS des articles

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés