Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Picasso - Matador et femme nue

Musée Berggruen, Berlin

Picasso  a peint Matador et femme nue en 1970 à Mougins. Le tableau fait partie d'une série sur le thème de la tauromachie.

Cette peinture d'un couple illustre les thèmes, récurant chez Picasso, de l'art et la vie et de l'homme et la femme. Agé de 89 ans lorsqu'il la peinte, cette oeuvre fait partie des derniers tableaux du grand maître. On y sent encore toute la force du combat perpétuel entre l'homme et la femme, sur fond de décor méditérannéen.

L'homme, c'est le matador sous sa cape et son chapeau. La femme, elle, se dévoile dans toute sa nudité telle une vierge orientale couverte de bijoux, les yeux et la chevelure crétois. Le tableau est coupé en deux entre la partie claire sur laquel se détache le corps nu et la partie sombre où l'homme se cache pour observer la femme.

 



Musée du Prado, Madrid Guernica est une des œuvres les plus célèbres du peintre espagnol Pablo Picasso. Il la réalisa à la suite du bombardement de la ville de Guernica qui eut lieu le 26 avril 1937, lors de la guerre d'Espagne, et qui devint rapidement un symbole de la violence de la répression franquiste avant de se convertir en symbole de l'horreur de la guerre en général. « La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie d'artiste n'a […]



Les Demoiselles d’Avignon, l’une des œuvres les plus célèbres de Picasso, constitue à la fois une synthèse du XIXe (l’Olympia de Manet, les scènes de harem composées par Ingres et Delacroix) et une ouverture vigoureuse vers l’art du XXe.siècle. Picasso s’approprie pour les dépasser les innovations de Cézanne et des Fauves. Cette œuvre, qui suscita des réactions passionnées, est le point de départ du cubisme, caractérisé par un langage géométrique et une multiplicité des points de vue. […]

 

 

 



Dora Maar, compagne de Picasso, restera à tout jamais « la Femme qui pleure », de 1937. « Pour moi elle est une femme qui pleure. Pendant des années, je l'ai peinte en formes torturées, non par sadisme ou par plaisir. Je ne pouvais que donner la vision qui s'imposait à moi, c'était la réalité profonde de Dora. » Picasso Picasso compose d'éblouissantes variations sur ses larmes, tandis que dans les yeux de Dora vont s'inscrire bientôt les bombardiers de Guernica. Après la destruction du […]

 

 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article

Tietie007 25/08/2009 21:43

Picasso fut toujours hanté par la corrida, d'ailleurs une des ses premières oeuvres, en 1889, se nommait le Picador !

rafael 26/08/2009 14:20


oui, c'est clair, mais à la fin de sa vie cela deviend une obsession, non ?