Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le château d'Azay le Rideau fait partie des plus beaux châteaux de la Loire, l'un des fleurons de l'architecture de la Rennaissance en France.


Le premier château médiéval d'Azay fut construit aux alentours de 1119 par l'un des premiers seigneurs du lieu, Ridel (ou Rideau) d'Azay, chevalier de Philippe Auguste, qui édifia une forteresse défensive censée protéger la route entre Tours et Chinon. Mais il fut brûlé par Charles VII en 1418 lorsque le roi, de séjour à Azay sur la route de Chinon, est provoqué par les troupes bourguignonnes qui occupent la place forte.

Le domaine est acquis à la fin du XVe siècle par Martin Berthelot, maître de la chambre aux deniers du roi, qui le cède à son fils Gilles.

Le château actuel fut donc bâti entre 1510 et 1528 par le maire de Tours et trésorier du roi François Ier, Gilles Berthelot et par sa femme, Philippa Lesbahy. Il s'agit d'un des chefs-d'œuvre de la première Renaissance.

 



En juin 1528, le roi confisque le château inachevé.

 

En 1791, le château "abandonné et très dégradé" est vendu par Henry de Courtemanche au marquis Charles de Biencourt, maréchal des camps et armées royales, député de la noblesse aux États Généraux de 1789, puis de la Constituante, dont les descendants le conserveront un siècle.

Il lui donne son aspect actuel en procédant à de profonds changements intérieurs et extérieurs.


Décrit par
Balzac qui vint y déjeuner une fois, comme « un diamant taillé à facettes serti par l’Indre », Azay-le-Rideau est l'un des châteaux les plus célèbres de la Loire. Relativement petit, le corps de logis s'articule en un corps principal et une aile en équerre, quadrillés de bandeaux horizontaux, entourés par l'Indre et par un parc boisé. Chaque angle est pourvu d'une tourelle. Le centre du bâtiment est désigné par l'entrée monumentale, ainsi que par l'escalier d'honneur à rampes droites qui dérègle le rythme des fenêtres : il dispose en effet de trois étages de baies jumelées formant des loggias et un fronton ouvragé, décalés par rapport au réseau des fenêtres du reste de l'édifice. Cet élément à grande valeur décorative est composé de plusieurs ornements à la mode italienne : colonnes, pilastres, coquilles, médaillons, etc.


La porte d'entrée, semblable aux arcs de triomphes romains est orné des initiales de Gilles Berthelot et de sa femme, tandis que la partie inférieure des baies est décorées de la salamandre et de l'hermine, en référence au roi François Ier et à son épouse Claude. Le plafond de l'escalier, quant à lui, est sculpté de portraits antiques.

Mais cette inspiration italianisante alterne avec des références féodales devenues éléments de décor: Ainsi, on observe la trace d'un chemin de ronde sur les murs extérieurs ou encore des mâchicoulis sur les toits. Tout cela mêlé à un vocabulaire plutôt galliniste : Les hautes toitures, ornées de poivrières effilées et de longues lucarnes.


Jardins

Les jardins actuels ont été profondément réaménagés au XIXe siècle par les Biencourt, qui les redessinent en un grand parc paysagé. Au sud et à l'ouest, ils sont dotés de deux miroirs d'eau dans lesquels se reflètent les façades.

 

Photos: (c) Lankaart



Le château de Villandry est un château de la Loire d'architecture Renaissance situé à 15 km à l'ouest de Tours en France. Le château est situé sur la route départementale D7. Il a été restauré par Joachim Carvallo. Il est connu pour ses trois jardins, son donjon qui domine un potager décoratif (1 ha), son jardin d'ornement et son jardin d'eau. Au XIVe siècle, le château devint successivement la propriété de la famille de Craon, puis celle de Chabot. Il est racheté en 1532 par Jean le […]



Le château de Chambord est l'édifice emblématique des châteaux de la Loire. Résidence de François Ier et de Léonard de Vinci à la fin de sa vie, il est l'un des monuments les plus visités de France. L'apparence extérieure du superbe château de François Ier à Chambord évoque les châteaux forts avec ses murs épais, son donjon et ses tours d'angle aux toits coniques. Mais le parallèle s'arrête là, Chambord est l'exemple même du château rennaissance fait pour recevoir, vivre et chasser. […]



Construit au 13e siècle sur la muraille gallo-romaine - encore visible - de la cité des Namnètes, le premier château ducal disparaît au 15e siècle pour laisser place à l'actuel monument. Celui-ci est l'œuvre de François II, dernier duc de la Bretagne indépendante qui veut faire du Château des ducs de Bretagne une forteresse militaire défensive face au pouvoir royal et le lieu de résidence principale de la cour ducale. Les travaux d'embellissement sont poursuivis par sa fille la duchesse […]

 


Tag(s) : #RENAISSANCE FRANCE - EUROPE DU SUD

Partager cet article

Repost 0