Jeudi 21 mars 2013 4 21 /03 /Mars /2013 20:01
- Publié dans : ISLAM RENAISSANCE

Riza-i Abbasi Young Portugese 1634

 

Riza Abbasi (Aqa Reza Reza-e 'abbasi), aussi connu sous le nom de Reza (1565 - 1635) est le plus connu des peintres et calligraphes perses de l'école de Isfahan, sous le règne des Séfévides et du chah Abbas Ier le Grand.

 

Sa spécialité était la miniature persane, avec une préférence pour les sujets naturalistes, souvent des portraits réalisés de manière efféminée et impressionniste, style qui devint très populaire à la cours de la dernière période Safavid. Beaucoup de ses œuvres dépeignent de charmants jeunes gens, dans le rôle de ‘saqi’ qui sont le centre d’attraction d’un homme plus âgé et selon Louis Crompton, la manifestation d’une tradition persane d’apprécier la beauté des jeunes gens. Aujourd’hui ces œuvres se trouvent principalement à Téhéran dans un musée qui porte son nom mais aussi dans les principaux musées du monde occidental tel que le Smithsonian, le Louvre et le Metropolitan Museum of Art.

 

 

Riza-i Abbasi convives riza-i Abbasi convivial-party

 

Riza-i Abbasi deux amants

 

Riza-i Abbasi homme Riza-i Abbasi jeune lecteur du coran

 

Source: Wikipedia

 




La mosquée Kalon est l’un des édifices les plus imposants de Boukhara, édifiée au XVIe siècle elle peut accueillir 10 000 personnes. Les grandes salles qui s’organisent autour de la cour centrale sont couvertes par 288 coupoles. Photos: (c) Lankaart Samarcande - Tombeaux de Chah-i-Zinda Le Chah-i-Zinda est certainement le site le plus émouvant de Samarcande. Sur une colline une dizaine de tombeaux entourent la dépouille de Qusam ibn-Abbas cousin du prophète. Les proportions harmonieuses des […]

 




Tapis dit "de Mantes" XVIe siècle Iran du nord-ouest Musée du Louvre Inventorié par Viollet-le-Duc en 1872, ce tapis est probablement arrivé en France comme cadeau diplomatique lors d’une ambassade perse ; il faisait partie du trésor de la collégiale de Mantes. Le décor est répété quatre fois, selon un double axe de symétrie ; dans un jardin fleuri s'ébattent des animaux divers : des oiseaux nourrissent leurs petits au nid, une biche se désaltère dans l’eau d’un étang, un lion égorge une […]

 

 

 

 


 

 

 

 

Communauté : Le grand bazar
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 mars 2013 3 20 /03 /Mars /2013 20:40
- Publié dans : ARTS GRAPHIQUES BD XXe et XXIe

c215 4

 

 " De Paris à Istanbul, C215 peuple les rues de visages anonymes peints à la bombe et au pochoir. Christian Guémy, de son vrai nom, confie qu’il avait besoin de réhumaniser nos villes, d’y réintroduire des émotions. «Pourquoi avec des visages ? C’est une raison intime. Après m'être séparé de la mère de ma fille, j’avais besoin de leur montrer que je pensais à eux. Alors, j’ai commencé à peindre leurs visages dans leur quartier» raconte l’artiste.

 

Puis il a continué ailleurs, avec d’autres visages : un sans-abri à Brooklyn (...), une femme voilée d’un sari à New Dehli (....) Des visages qui appartiennent toujours au quartier où ils sont peints. «Je réalise toujours une offre contextuelle. Il faut qu’il y ait une unité entre l’oeuvre et le lieu où elle s’insère afin que le public puisse s’y reconnaître. C’est une forme de politesse» insiste le grapheur. Son travail prend aussi en compte l’esthétique propre de la ville.

 

C215 (1)

 

«La ville préexiste à mon travail. Il ne fait que s’ajouter, il la complète. C’est un art de l’altération, en perpétuelle évolution» s’enthousiasme l’artiste. D’ailleurs il considère que le véritable propriétaire de son œuvre est la rue : une fois peints, ses visages sont détériorés par le temps, où subissent des ajouts par d’autres grapheurs. «Le street art, ce n’est pas l’art dans la rue, mais l’art de la rue» résume-t-il. (...) "

 

Libération, 26/02/2013. L'ensemble de l'article: Libé

 

c215-graffiti stencil-art-paris

 

c215 c215-jonathan-hill-stencil-art

 

C 215 vitry

 

C215 photo by C Grammatikopoulou-2

 

c215 odysseum spray paint on wood

 

Pour en savoir plus sur C 215: C 215.free

 




Rez, est un rail shooter en 3D où le joueur ne dirige pas directement son personnage mais seulement le viseur, à l'instar de Panzer Dragoon. Il est possible de locker un certain nombre d'ennemis (8 maximum) pour faire un combo. L'univers de Rez se passe dans un réseau informatique que le héros, un virus informatique, devra explorer et détruire afin de délivrer une mystérieuse femme, (Eden), enfermée dans le système. Le nom de développement de Rez était Project-K, en référence au peintre […]



Le photographe JR est issu de la banlieu parisienne, mélant la photo et l'affiche il trouve dans la phto contemporaine un nouveau moyen d'expressioin à grande échelle via l'affichage. Au début ses portraits et affiches de grands formats se retrouvent dans le métro parisien, à la cité des Bosquet à Montfermeil, puis au Brésil, aux Etats-Unis, en Israël. JR est partout et est devenu l'un des plus brillant photographe de sa génération. Ce tirage grand format placardé sur les murs de […]

 

Communauté : l'art pour tous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 19 mars 2013 2 19 /03 /Mars /2013 23:26
- Publié dans : XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

monumenta grand palais anish kapoor candeille (17)

 

Pour sa 4e édition, Monumenta invite Anish Kapoor, à investir le Grand Palais. Après Anselm Kiefer (2007), Richard Serra (2008), Christian Boltanski (2010), c’est au tour de cet artiste parmi les plus reconnus et honorés de sa génération de créer une œuvre spécialement conçue pour les 13 500 m2 de la Nef du Grand Palais.

 

Né à Bombay en 1954, Anish Kapoor vit et travaille à Londres. Parmi ses œuvres marquantes : Sky Mirror (2001), gigantesque miroir concave reflétant le ciel et l’animation de la place sur l’esplanade du Rockefeller Center de New York, Cloud Gate (Chicago, 2004), œuvre immense en acier, absorbant la hauteur des immeubles par son horizontalité, défiant l’urbanisme d’une ville totalement verticale.

 

Installée au Grand Palais du 11 mai au 23 juin 2011, sa nouvelle œuvre de couleur rouge, intitulée Leviathan, constitue une prouesse technique et artistique qui laisse le visiteur pantois devant et dans cette œuvre à la fois gigantesque et sensuelle.

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (12)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (10) monumenta grand palais anish kapoor candeille (13)
monumenta grand palais anish kapoor candeille (14) monumenta grand palais anish kapoor candeille (18)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (16)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (2)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (20)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (23)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (21)  monumenta grand palais anish kapoor candeille (22)
monumenta grand palais anish kapoor candeille (4) monumenta grand palais anish kapoor candeille (6)

 

monumenta grand palais anish kapoor candeille (9)

 

Photos: JF. Candeille

 

Le site de Monumenta: Monumenta

 




Arstiste argentin, né en 1973, Tomas saraceno met en scène dans l'espace des installations étranges et fantastiques: résilles métalliques, bulles de plastiques, globes etc... qui redonnent à l'espace une autre dimension. Ron Arad Ron Arad est un designer israélien né en 1951 à Tel-Aviv et reconnu depuis les années 1980. Il étudie l'architecture à l'Architectural Association School of Architecture de Londres où Bernard Tschumi est son professeur et Zaha Hadid sa collègue. Il découvre le […]



Ron Arad est un designer israélien né en 1951 à Tel-Aviv et reconnu depuis les années 1980. Il étudie l'architecture à l'Architectural Association School of Architecture de Londres où Bernard Tschumi est son professeur et Zaha Hadid sa collègue. Il découvre le design en Italie. Il fonde son premier studio One Off Ltd en 1981 avec Caroline Thormann. Ensuite, la réussite ne se fait pas attendre. Il signe ses premiers succès avec, entre autres, les fauteuils Rover (1981) et Well-Tempered Chair […]

Communauté : l'art pour tous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 mars 2013 1 18 /03 /Mars /2013 20:34
- Publié dans : ISLAM RENAISSANCE

Behzad procession détail (2)

Procession (détail)

 

Kamaleddin Behzad ou Kamal od-Din Bihzad, dit Behzad ou Bihzad était un grand maître de la miniature persane originaire d'Herat

 

Plusieurs traits sont caractéristiques de Behzad, et resteront employés longtemps après sa mort, en Iran comme en Inde. Behzad se signale tout d'abord par un style vivant. Ses personnages, souvent engagés dans des actions de la vie quotidienne, présentent généralement des postures, des attitudes et des sentiments variés, peu stéréotypés. Ses représentations sont marquées par une forme de réalisme, et même par un certain humour. Des spécialistes comme Sheila Canby considèrent qu'il a peut être dessiné d'après des modèles vivants.

 

Behzad ne met pas fin à l'aspect décoratif prépondérant avant lui dans l'art de la miniature, mais il mélange des éléments « traditionnels » à d'autres plus nouveaux, comme des scènes de la vie quotidienne contemporaine, traitées de manière plus naturaliste. Dans la copie du Bustan de Saadi par exemple, il représente des arbres fleuris (un motif très ancien, qui puise ses sources dans le zoroastrisme pré-islamique) mais y ajoute un couple près d'un puits. Il modifie aussi la façon de représenter le souverain : non plus au centre, mais à l'écart, en le magnifiant par un palanquin.

 

Ce renouvellement est aussi marqué par une grande science de la composition, et beaucoup d'inventivité dans ce domaine. On cite souvent en exemple la célèbre page du Bûstan du Caire représentant la scène de Yusuf poursuivi par Zuleykha : les deux personnages, peints au paroxysme de l'action, se trouvent dans une architecture exceptionnellement riche et complexe, sur trois registres reliés par un escalier. Les salles présentent chacune une perspective propre, donnant l'effet d'un espace à la fois structuré et labyrinthique. En transcendant ainsi le sujet par la représentation de l'architecture, il est possible que Behzad ait souhaité évoquer des thèmes mystiques, prééminents dans la société et la littérature de l'époque.

 

Le travail de la couleur est aussi très caractéristique et novateur chez Behzad, et renforce les effets de ses compositions. Certes, il se sert principalement d'aplats de couleurs, mais sa palette est bien plus modulée qu'auparavant, ses teintes sont mélangées et se répondent. Gray considère par ailleurs que Behzad dispose d'une connaissance des couleurs « bien plus scientifique que dans toute la peinture antérieure ». Dans le Bustan du Caire, seule œuvre attribuée de manière certaine au maître, les tons prédominants sont froids (bleu, vert), mais des couleurs chaudes, et en particulier un orange vif, les réhaussent, et créent une chatoyance. On retrouve cette palette douce, bien modulée, avec des pointes de couleurs vives dans d'autres de ses peintures, et en particulier le Zafarnama de Husayn Bayqara. Behzad ajoute à cette science de la couleur un travail de dessin très maîtrisé, fin et minutieux.

 

 

Behzad Kamal ad-din Behzad (Afghani painter, 1450-1535) Gen Behzad maison
Behzad ville Behzad bataille

 

Behzad mosquee Bihzad chantier

 

Behzad Persian nezhami

 

Behzad advice ascetic

 

Source: wikipedia

 




Le Shâh Nâmeh ou Chah nameh ou encore Shahnamah, (en persan : شاهنامهPrononciation du titre dans sa version originale), ou Livre des rois en persan est un poème épique, retraçant l'histoire de l'Iran depuis la création du monde jusqu'à l'arrivée de l'Islam, en plus de 60 000 distiques, écrit aux alentours de l'an 1000 par Ferdowsi. Le texte du Shâh Nâmeh a donné lieu à de nombreuses représentations, dans la peinture persane comme dans les objets (céramique, etc.). Les premiers manusc […]



La Mosquée Bleue d'Istanbul, ou Sultanahmet Camii, est le pendant de la Basilique Sainte-Sophie qui lui fait face. Elle est l'oeuvre de Sedefhar Mehmet Aga et fut bâtie entre 1609 et 1616 à la demande du Sultan Ahmet Ier. L'oeuvre est un manifeste de la puissance et de la créativité des ottomans face aux vestiges de la civilisation byzantine. La mosquée est construite sur un plan similaire à la basilique Sainte-Sophie et selon les principes établis par Sinan, architecte de Soliman qui, au […]


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Rechercher

LANKAART

EVEILLEZ-VOUS A L'ART: LANKAART UN ARTICLE PAR JOUR

Recommander

FLUX RSS

  • Flux RSS des articles

Facebook et Twitter

Lankaart sur Facebook

 

Lankaart sur Twitter

Images Aléatoires

  • Steve Mc Curry Portraits
  • marvel The-Avengers-Affiche-France-IRON-MAN
  • Orlando Norie dragons (2)
  • Perigeux Basilique Saint-Front (4)
  • kongo minkondi
  • Chateau-de-Chambord--21-.jpg

Lankaart en Espagnol

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés