Mercredi 7 novembre 2012 3 07 /11 /Nov /2012 21:02
- Publié dans : ARTS GRAPHIQUES BD XXe et XXIe
Giger décor  Giger Necro

 

HR Giger, créateur d’Alien, grand ordonnateur du visuel gothique biomécanique, instigateur de la révolution aérographique surréelle, est né en 1940 à Coire en Suisse.


À dix-neuf ans, il est apprenti chez plusieurs architectes de Coire, ce qui le conduit à s’installer à Zurich ou il étudie l'architecture intérieure et le design industriel à l'Ecole des Arts Décoratifs.

Ses premiers dessins à l’encre de chine "Les enfants nucléaires" sont publiés en 1964, il réalise à cette époque ses premières œuvres en polyester. Avant de réaliser sa première expo personnelle à Zurich en 1966, il publie d’autres dessins dans la presse underground de l’époque, s’intéresse à Freud et retranscrit ses rêves dans un recueil de sérigraphies "festin pour le psychiatre".


En 1967 le réalisateur F.M. Murer réalise un film documentaire consacré à son travail, High and homekiller.
En 1968 il ravaille sur le film de science fiction de F.M. Murer "Swiss Made 2069". Depuis 1964 il a développé ses premières techniques de dessins à l’encre, il s’essaie à l’huile puis achète son premier aérographe en 67, il élabore dans un premier temps une technique sépia obtenue par un mélange d’encre et d’eau, les dégradés de gris bleus et le blanc apparaîtront plus tard.



Giger Alien

La publication du premier catalogue de ses œuvres, ARH+ a lieu en 1971. À partir de 1973 sa technique à l’aérographe est parfaitement maîtrisée, apparaissent alors des portfolios paysagers sombres et surréels. Le style Giger émergeant s’impose obscurément à nos inconscients, iconographie visionnaire annonçant la future interpénétration technologique par une émotion biomécanique.


Il réalise posters et couverture d’album pour Floh, groupe rock avant-gardiste de Cologne, puis dans le cadre d’une collaboration avec le label Extravaganzas crée la pochette de l’album d’Emerson Lake and Palmer, Brain Salad Surgery (1973), primée par le magazine Rolling Stone. S’ensuivront d’autres réalisations, dont une pochette pour Deborah Harry (Blondie), Koo Koo en 1981, une autre pour Carcass, Heartwork (1993), sans oublier la collaboration avec Dead Kennedys qui utilisèrent Landscape XX pour un poster inclus dans leur album Frankenchrist en 1985.


Il rencontre Dali et Jodorowsky autour du projet "Dune".
En 1976, Salvador Dalí montre un catalogue de Giger à Alejandro Jodorowsky, s’ensuit une collaboration pour le film Dune qui n’aboutira pas. Jodorowsky en charge du scénario s'entoure de graphistes tel que Christopher Foss, Moebius et H.R.Giger qui lui travaille sur l'environnement Harkonnen. Mais après deux ans, le projet trop coûteux est abandonné ! David Lynch réalisera plus tard le film en s'émancipant du travail de ses prédécesseurs pour concevoir sa propre vision du mythe.

 

La consécration approche en 1977 avec la publication du Necronomicon, qui préfigure la rencontre avec Ridley Scott l’année suivante. La sortie d’Alien, le huitième passager, réalisé par Ridley Scott, à lieu en 1979, Giger obtient l’Oscar pour les meilleurs effets spéciaux en 1980. Au cours des années 80 et 90, au-delà de sa propre production graphique, Giger participera fréquemment à l’élaboration de films, qu’il s’agisse d’affiches comme celle de Future kill de Ron Moore en 84 ou d’implication directe, Poltergeist 2 de Brian Gibson en 85, Alien III de David Fincher (1990), Dead Star de William Malone (1990), La mutante de Roger Donaldson Species (1994).

 

 

 


Giger Necro (2)
 Giger Necro (3)


Giger Necro (4)

   

Giger Necro (5)

 



En ce début du XXie siècle la création numérique fait une iruption fracassante dans le monde du graphisme. Portée par le dévelloppement des jeux numériques un nouvel univers se créé qui s'imspire du monde de la SF et du fantastqiue portée par les Comics américain, mais qui sait aussi créé son propre univers. Pour en voir plus :http://benmauro.blogspot.com/ Syd Mead Sydney Jay Mead, né le 18 juillet 1933 à Saint Paul dans le Minnesota, est un designer industriel, connu principalement pour […]


Moebius est le pseudonyme le plus fréquemment utilisé par Jean Giraud, l'un des dessinateurs les plus importants de sa génération - et pas seulement par l'ampleur de sa bibliographie. Parmi les nombreuses oeuvres dont il a la paternité, l'on retiendra en particulier la série western 'Blueberry', un best-seller qui a contribué à reculer les frontières du neuvième art. Mais il est également vénéré pour ses récits de science-fiction, parmi lesquels 'Arzach', série fantastique muette, le cycle […]


Peintre Espagnol, Tapies nait à Barcelone en 1923, après des études interrompue par la guerre civile, il commence à peindre ses première toiles importantes après la seconde guerre mondiale. Durant ces années il produit des toiles à la pâte épaisse, expérimentant des mélanges de terre, de peinture, de collage où les influences de la peinture moderne se mêlent aux influences primitives. A paris en 1950 il découvre les débats autour de l’abstraction et de l’informel, il poursuit sa voie […]

Communauté : l'art pour tous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 7 novembre 2012 3 07 /11 /Nov /2012 19:34
- Publié dans : NEO-CLASSICISME

Chateau de fontainebleau empre (9)

Grand salon de l'impératrice

Le Grand Salon, dit aussi « salon des jeux de la Reine », servait aux XVIIe et XVIIIe siècles de « Grand cabinet de la Reine », avant de devenir salon des jeux sous Marie-Antoinette. En 1804, la pièce devient le deuxième salon de l'impératrice, et redevient salon des jeux à la Restauration. Transformé en salle de billard en 1827, il devient le salon de la reine en 1835, puis le Grand salon de l'impératrice en 1853.

Chateau de fontainebleau empre (11)

 

Son mobilier fait alterner le style Louis XVI et le style Empire, regroupant des ensembles présentés dans la pièce à tour de rôle. Le plafond, œuvre de Jean Simon Berthélemy, représente Minerve couronnant les Muses. Les murs sont ornés d'arabesques et de motifs pompéiens, dans le plus pur style néo-classique, réalisé en 1786 par Michel-Hubert Bourgois et Jacques-Louis-François Touzé, d'après les dessins de l'architecte Pierre Rousseau. Les dessus-de-porte ornés de Sacrifices à Mercure en trompe-l'œil sont l'œuvre de Piat Sauvage, et les motifs de sphinges et de caducées sculptés en plâtre de Philippe-Laurent Roland, réalisés eux aussi en 1786. Les lustres de cristal anglais sont des prises de guerre de Napoléon Ier en 1805.

 

Chateau de fontainebleau empre (7)

 Grand salon de l'impératrice: les décors muraux

Le mobilier de style Louis XVI, bien qu'incomplet, restitue assez fidèlement l'aspect de la pièce lors de la réalisation des décors muraux. Les tissus des rideaux et des sièges ont été réalisés par la maison Tassinari et Chatel entre 1961 et 1981 d'après l'ancien modèle qui avait subsisté sur le paravent. 

 

Source: Wikipedia



La Cathédrale Saint-Paul (1710) marque l’apogée du Classicisme en Angleterre. Issu du Baroque ce style catholique était peu accepté par une Angleterre profondément protestante, mais Christopher Wren en charge de la construction de l’édifice sut imposer un monument d’une facture très contemporaine pour l’époque et d’une grande audace structurel et spatiale. Christopher Wren en charge de la reconstruction de Londres après le grand incendie de 1666 ne vit pas ses plans d’urbanisme aboutir, […]


Musée du Louvre, Paris David peint le portrait de Madame Récamier en 1800, ce tableau restera inachevé en raison de l'impatience du modèle et d'un mouvement d'humeur du peintre. La mise en page de ce tableau est unique dans l'oeuvre de David. Il se dégage une impression particulière de cette forme longue et sinueuse immobilisée dans un vaste espace presque vide... La beauté et le charme de Madame Récamier lui suscitèrent une foule d'admirateurs. Elle fut l'une des premières à se meubler en […]

Communauté : Patrimoines de l'humanité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 7 novembre 2012 3 07 /11 /Nov /2012 18:16
- Publié dans : ART KHMER

cambodge Beng Mealea (2)

 

Beng Mealea est un temple à part, à 60 km d'Angkor il reste tels qu'étaient les temples d'Angkor il y a 50 ans. Il reste à l'écart, oublié, peu visité. Sa visite est une expérience en soit.  D'une superficie d'un hectare, il fut construit au tout début du 11e siècle. On pense généralement que ce temple fut la maquette grandeur nature qui permit ensuite la construction du celebre temple d'Angkor Wat. En grande partie effondré, Beng Mealea est habillé de végétation, lianes, racines qui ont épousées et remodelées ses formes, on peut circuler dans certaine parties grâce a des passerelles et escaliers de bois, et découvrir le reste en escaladant des blocs et en suivant les gamins du coin. Des linteaux superbes a même le sol, des Apsaras coupées en deux qui émergent d'un tas de pierre, des sculptures mythiques qui apparaissent entre des lianes ou les racines de fromagers forment un ensemble d'un grand romantisme.

 

cambodge Beng Mealea  cambodge Beng Mealea (3)
cambodge Beng Mealea (5) cambodge Beng Mealea (6)

 

cambodge Beng Mealea (4)




Construit au XIIe siècle sous Suryavarman, le temple d'Angkor Vat est le plus grand des temples classique du site d'Angkor. Symbole du cambodge et de la civilisation Khmer, le temple est devenu une référence abslou, un fantasme et continue toujours à un être un lieu de culte. Temple Hindouïste consacré à Vishnu à l'origine sa conception reprend la symbolique du mont Meru, lieu de résidence des dieux, à travers l'édification du temple montagne en sa partie central. Le temple était une […]


Kobal Spien, Connu sous le nom de "la rivière au mille Lingas" est composé de sculptures creusées dans la roche du lit de la rivière sur une longueur de 200 mètres entre un pont et une cascade. Ces sculptures pour sanctifier l'eau de la rivière, datent du XI au XIII eme siècle. Pour s'y rendre après avoir vu les superbes sculptures de Bantey Srei, il y a d'abord une route en terre d'une dizaine de km, et ensuite environ 40 minutes de marche dans la jungle par un petit sentier aménagé. […]


Construit en 1186, à l'époque de Jayavarman VII, le temple de Ta Prohm est plein de charme et de romantisme. Il est connu des voyageurs parce qu'il est unique. Laissé partiellement à l'abandon, la végétation occupe encore le site, les arbres surgissent entre les pierres. L'ensemble forme un étonnant décor propre à toutes les réveries. C'est l'école française d'Extrème Orient qui a choisi de laisser le temple en l'état pour garder un témoignage de ce qu'était l'état des temples au moment de […]

Communauté : Vieilles Pierres
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 7 novembre 2012 3 07 /11 /Nov /2012 18:00
- Publié dans : INDE ISLAM

Delhi mausolée d'Humayun (3)

 

Le mausolée d'Humayun est l'un des plus beaux monuments moghols de Delhi. Il fut construit en 1565 en grès rouge et marbre blanc. La simplicité de la composition et le magnifique jardin qui entoure le bâtiment font de ce lieu un endroit unique au sein de la bruillante capitale. la chambre mortuaire est un bel exemple de sobriété et d'équilibre.

 

Delhi mausolée d'Humayun

 

Delhi mausolée d'Humayun (4)

 

Delhi mausolée d'Humayun (5)

 

Delhi mausolée d'Humayun (6)

 

Delhi mausolée d'Humayun (2)

 Photos: (c) Lankaart.

 




À la gauche du taj mahal à Agra se trouve une mosquée, faite de grès rouge, qui a été construite afin de sanctifier l'endroit et fournir un lieu de culte aux pèlerins. Du côté droit, se trouve une réplique symétrique exacte de la mosquée, connue sous le nom de jawab (« réponse »), destinée à maintenir la symétrie architecturale mais qui n'est pas employée comme mosquée car elle n'est pas orientée vers La Mecque



Construit dans la première moitié du XIIIe siècle le minaret Qutb Minar est l'un des monuments les plus connu de Delhi. D'une hauteur de 73 m. il fut érigé à proximité de la mosquée Quwwat al Islam. Son édification est dût à la volonté du sultan Qutb ud-Din Aibak souverain du premier sultanat de Delhi de glorifier la puissance de la nouvelle dynastie d'origine afghane, le minaret s'inspire d'ailleurs du minaret de Jan en Afghanistan. Le fut cylindrique et cannelé est décoré de frise en […]


Le Taj Mahal (en hindi ताज महल, en persan/ourdou تاج محل), qui signifie Palais de la Couronne est situé à Âgrâ, au bord de la rivière Yamunâ dans l'État de l'Uttar Pradesh en Inde. C'est un mausolée de marbre blanc construit par l'empereur moghol Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan « la lumière du palais ». Elle meurt le 17 juin 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant alors qu'elle alla […]

Communauté : Patrimoines de l'humanité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

LANKAART

EVEILLEZ-VOUS A L'ART: LANKAART UN ARTICLE PAR JOUR

Rechercher

Recommander

FLUX RSS

  • Flux RSS des articles

Facebook et Twitter

Lankaart sur Facebook

 

Lankaart sur Twitter

Images Aléatoires

  • Berlin Cathédrale (2)
  • Ninive nineveh chasse au lion palais d'assurbanipal (3)
  • Sri-Lanka-Anuradhapura-dagoda-de-Ruvanvelisaya---2-.jpg
  • van Gogh Arles (4)
  • Bronzino deposition - Copie
  • saraceno bulles

Lankaart en Espagnol

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés