Jeudi 13 juin 2013 4 13 /06 /Juin /2013 17:33
- Publié dans : VILLES D'ART ET DE CULTURE

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (4)

 

Luang Prabang est une ville du nord du Laos, actuelle capitale de la province de Luang Prabang. Luang Prabang fut formellement la capitale royale du Lan Xang (royaume du million d'éléphants) du XIVe siècle à 1946. La capitale effective fut Vientiane à partir de 1563, puis, après la séparation du royaume de Luang Prabang et du royaume de Vientiane, le titre de capitale du Lan Xang fut disputé entre les deux villes.

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (2)

 

 Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (6)  Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (4)

 

Classée en 1995 au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, Luang Prabang est l'une des plus jolies villes d'Asie, des plus préservées aussi grâce à la présence de la Maison du Patrimoine qui veille à la sauvegarde de la vieille ville.

 

 Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (3)

 

Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (4) Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (5)

 

Aujourd'hui, Luang Prabang est incontestablement un des très hauts symboles du bouddhisme en Asie et jouit manifestement d'une grande aura auprès d'une population encore très fervente et très pratiquante. Avec les dizaines de temples occupant près d'un tiers de sa surface totale, Luang Prabang est le siège de nombreuses manifestations religieuses toujours en cours aujourd'hui ; les moines vêtus de la robe safran se comptent par milliers, ce qui renforce son caractère singulièrement mystique.

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (12)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (7)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (13)

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (5)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (9)

 

Source: wikipedia.org

Photos: Lankaart (c)



Située à 25 km de Luang Prabang, au bord du Mékong à l'embouchure de la Nam Ou, ce lieu de pélerinage est très fréquenté. Les deux grottes sont accessible depuis le fleuve, un nombre de important de bouddhas sont rassemblés dans une des deux grottes. Lieu mystique ces deux grottes témoignent d'une pratique ancestrale. Photos: (c) Lankaart Laos – Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham Construit au début du XIXe siècle ce très beau temple de Luang Prabang fut consacré en 1821. Le toit à cinq […]



Construit au début du XIXe siècle ce très beau temple de Luang Prabang fut consacré en 1821. Le toit à cinq niveaux du sim en bois est un très bel exemple du style de Luang Prabang. La véranda construite en façade est une particularité du temple, elle offre un abri pour lezs visiteurs et permet d’admirer la très belle décoration en or qui orne la façade principale, ces bas-reliefs illustrent la légende de Vessantara l’avant-dernière incarnation de Bouddha ainsi que des scènes du Ramayana. […]



Construit en 1513 sous le règne de Chao Visunarat, le rat Visunarat est l'un des plus beaux temples de Luang Prabang, l'ancienne capitale du royaume de Lao. C'est le plus ancien temple actif de la ville, incendié et partiellement détruit en 1887, il fut reconstruit en 1898. Les architectes du XIXe s'attachèrent notamment à rendre l'ambiance lumineuse très particulière en utilisant des balustrades en bois sculpté comme remplissage des baies. A l'intérieur du temple on trouve une surprenante […]



Le Vat Xieng Thong, le "monastère de la cité d’or", est l’emblème religieux de Louang Prabang et un des hauts symboles du bouddhisme au Laos ce qui lui valut d’être totalement épargné par le pillage de 1887. Construit en 1560 par le roi Setthathirat, il est considéré comme la référence architecturale de Luang Prabang avec un vihan très pointu et descendant assez bas (on pourra lire plus d’informations sur le sujet dans la rubrique architecture religieuse). Le site du temple regrouype […]



Capitale de la principauté de Muong Xua avant le XIVe siècle, elle se nommait Xieng Thong Xieng Dong. En 1353, le roi Fa Ngum, de retour d'un exil au royaume Khmer, entreprit de réunir les diverses principautés et fonda le Royaume du Million d'Éléphants (Lan Xang) dont la capitale fut Xieng […]

 

 

 

 

 

 


Communauté : l'art pour tous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 juin 2013 4 13 /06 /Juin /2013 15:08
- Publié dans : ROMANTISME ET NEOGOTHIQUE

 

Delacroix - Le Sultan du Maroc entouré de sa garde

 

Musée des Beaux-arts de Dijon.

 

" Voilà le tableau dont nous voulions parler tout à l’heure quand nous affirmions que M. Delacroix avait progressé dans la science de l’harmonie. – En effet, déploya-t-on jamais en aucun temps une plus grande coquetterie musicale ? Véronèse fut-il jamais plus féerique ? Fit-on jamais chanter sur une toile de plus capricieuses mélodies ? un plus prodigieux accord de tons nouveaux, inconnus, délicats, charmants ? Nous en appelons à la bonne foi de quiconque connaît son vieux Louvre ; - qu’on cite un tableau de grand coloriste, où la couleur ait autant d’esprit que dans celui de M. Delacroix. – Nous savons que nous serons compris d’un petit nombre, mais cela nous suffit. – Ce tableau est si harmonieux, malgré la splendeur des tons, qu’il en est gris – gris comme la nature – gris comme l’atmosphère de l’été, quand le soleil étend comme un crépuscule de poussière tremblante sur chaque objet. – Aussi ne l’aperçoit-on pas du premier coup ; - ses voisins l’assomment. – La composition est excellente ; - elle a quelque chose d’inattendu parce qu’elle est vraie et naturelle. "

 

Baudelaire, Salon de 1845.

 delacroix etudes pour le sultan du maroc

Etude

 

delacroix etudes pour le sultan du maroc 2

Etude

 

delacroix etudes pour le sultan du maroc 3

Etude

Illustrations: http://www.louvre.fr

 



Le voyage que Delacroix a effectué en Afrique du Nord de fin janvier à juillet 1832 est primordial pour sa technique et son esthétique. Il en rapporte sept carnets constituant le journal de son voyage, dont il ne reste plus que quatre exemplaires (trois sont conservés au musée du Louvre et un, au musée Condé de Chantilly) et quelques 800 feuilles. Ils permettent de suivre pas à pas le périple africain du peintre. Il a peint en tout plus de quatre-vingts peintures sur des thèmes orientaux, […]


Delacroix - Entrée des croisés à Constantinople - Huysmans


" Pour la première fois, une entrée de vainqueurs dans une ville qu'on met à sac, n'est pas ordonnée dans une tempête de hourras, dans les triomphes des fanfares, dans des salves d'apothéose. Ici les Croisés arrivent, exténués, presques mourants; les chevaliers s'affaissent sur leurs selles et leurs yeux rentrés, comme vernis par la fièvre, voient à peine les vaincus que leurs chevaux piétinent. Un écrasement de fatigues immenses ravine leurs faces et creuse leurs bouches qui divaguent, […]


Jacques Majorelle - Maroc

Fils de l’ébéniste Louis Majorelle, Jacques baigne, dès son enfance, dans le courant art nouveau de l'École de Nancy. Il accompagne fréquemment son père dans ses ateliers. Il s'inscrit en 1901 à l'École des beaux-arts de Nancy en section Architecture et Décoration. Dès 1903, Jacques Majorelle s’éloigne peu à peu de Nancy et de son père Il préfère devenir peintre et part à Paris. Il complète sa passion par des voyages en Espagne, en Italie et en 1910, il découvre l’Égypte, le monde de […]

Communauté : Communauté voyages et tourisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 juin 2013 3 12 /06 /Juin /2013 18:41
- Publié dans : ART MODERNE

picasso lapin-agile

 

Le Lapin Agile est un cabaret de Paris situé sur la butte Montmartre au 22 de la rue des Saules dans le XVIIIe arrondissement. Établi dans la seconde moitié du XIXe siècle, racheté par Aristide Bruant en 1913, il fut l'un des lieux de rencontre privilégiés de la bohème artistique du début du XXe siècle, de Max Jacob à Pablo Picasso en passant par Roland Dorgelès, Francis Carco ou Pierre Mac Orlan. Il est encore aujourd'hui en activité.

 

« Jusqu'au mois d'août 1914, écrit Pierre Mac Orlan, le Lapin vécut une vie dont l'indépendance était l'image même de Montmartre, où tout le monde échappait à des disciplines sociales qui, pourtant, n'étaient pas sévères. Les habitants de Montmartre savaient se créer une image assez exacte du bonheur dans l'interprétation la plus large de la loi. »

 

Source: Wikipedia

 


 


MOMA New-York 1923-1924 “Il n’y a de pays que de l’enfance”, écrivait Roland Barthes, pointant par là l’importance fondatrice du lieu, berceau et réceptacle des premières expériences sensibles de tout sujet, qui marquerait à jamais la relation d’un individu au monde entendu en termes d’espace et de sensations. Miró a fait de sa Catalogne et surtout de Montroig, la chère ferme parentale où il se réfugiait la moitié de l’année, l’été et une partie de l’automne, le lieu par excellence de son […]


La tentation de saint-Antoine, 1946 Après la seconde guerre mondiale Dali cherche de nouvelles voies, l'avènement de l'ère atomique, les débuts de la guerre froide et le bilan de la 2nd guerrre mondiale l'amènent au mysticisme. Il se tourne vers des thèmes classiques et s'inspire des grands peintres. La tentation de Saint-Antoine fut peinte pour un concours d'affiche pour un film. La mise en scène du tableau associe des éléments mystiques et fantastiques dans un univers proche des tableaux […]

Communauté : Le grand bazar
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 11 juin 2013 2 11 /06 /Juin /2013 22:07
- Publié dans : NATURALISME et IMPRESSIONISME

Londres le parlement, Musée des Beaux arts, Bruxelles

Claude Monet (1840-1926) est l’un des plus grands peintres français, à la charnière entre le XIXe et le XXe siècle.


Au début de sa carrière il peint avec Bazille, Renoir et Sisley des sujets et paysages du quotidien autour de Fontainebleau participant activement au mouvement impressionniste et renversant toutes les convenances picturales de l’académisme en vogue à l’époque. Il poursuit sa quête de la lumière et à travers ses voyages en Normandie et en Angleterre enrichie sa palette et sa vision de celle-ci, toujours changeante, métamorphosant les paysages qui l’entoure à  chaque instant. Il exécutera plusieurs vus de la cathédrale de Rouen et du parlement à Londres, mettant en valeur l’importance de la lumière et des couleurs dans l’appréhension de la réalité. Son séjour à Londres le met en présence des œuvres de Turner, qui déjà avait poussé très loin un travail de déconstruction de la réalité par la lumière, offrant au regard des tableaux souvent à la limite de l’abstraction.


En 1874 il participe à la première exposition des « impressionniste » à Paris, ouvrant la voie à une véritable révolution picturale.




La célèbre série de Monet consacrée à la Cathédrale de Rouen sous différentes lumières fut effectuée en 1893 depuis la fenêtre du 2ième étage d'une boutique en face de la cathédrale. Il fit 18 vues frontales. Changeant de canevas selon la lumière, Monet suivait les heures de la journée, depuis le petit matin avec la façade en bleu ombré de brouillard, à l'après-midi , quand le soleil disparaissant derrière les constructions de la ville, transformait l'oeuvre de pierre érodée par le temps en […]



Parmi les thèmes récurant dans l’œuvre de Monet, la femme à l’ombrelle revient plusieurs fois. Mise en scène à chaque fois, il met en valeur la fragilité de la femme, sa grâce sous la lumière souvent très forte, un ciel d’un bleu profond en arrière plan. Monet fervent admirateur des estampes japonaises, réalise ici des œuvres en références à ces images pleines de garce qu’il affectionnait particulièrement, jeunes filles japonaises sous leurs ombrelles aux kimonos amples et majestueux. Le […]

Eugene Boudin

Eugène Boudin était un peintre marin, expert en matière de rendu de tout ce qui est lié à la mer et à ses rivages. Il peignit notamment de nombreux tableaux décrivant la vie des pêcheurs sur les ports et les marchés ; ainsi que celle des familles bourgeoises du XIXe siècle sur les plages de Normandie. L'importance du ciel et des effets atmosphériques dans ses peintures lui valut d'être surnommé le « roi des ciels » par le peintre français Camille Corot. Il attachait en effet une grande […]

Communauté : artiste peintre
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

LANKAART

EVEILLEZ-VOUS A L'ART: LANKAART UN ARTICLE PAR JOUR

Recommander

FLUX RSS

  • Flux RSS des articles

Facebook et Twitter

Lankaart sur Facebook

 

Lankaart sur Twitter

Images Aléatoires

  • Tanjore-entr--du-temple.jpg
  • ben mauro (3)
  • hampi temple du lotus
  • Nazca-ceramique-femme.jpg
  • kandinsky Transverse Line, 1923
  • fontainebleau chambre de la duchesse d'Etampes

Lankaart en Espagnol

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés