Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Titien - Venus au miroir

Venus - Venus del espejo - Venere Tiziano Vecellio

Le reflet, révélateur de l’envers du tableau, dévoile ce qui est soustrait à l’œil du spectateur ; ceci est notamment vrai dans la peinture flamande comme chez Van Eyck. S’ils ont été fascinés par les œuvres flamandes, les peintres italiens ont utilisé les miroirs et les reflets pour focaliser le regard du spectateur sur le sujet. Ils ont donc particulièrement joué avec l’aspect technique du reflet : « autoréfléxivité » de la composition, vue en raccourci dans un miroir, réverbération de la lumière sur les objets métalliques …


Bien que Titien dans son premier tableau de femme à sa toilette ait repris le miroir convexe à la flamande, le miroir plat prédomine chez les peintres italiens. Il est notamment présent dans les portraits de Suzanne ou de Vénus où la femme, absorbée par la contemplation de son image, en oublie qu’elle livre sa nudité au regard du spectateur et de ceux qui l’entourent. La force évocatrice de la peinture vénitienne, rendue par ses coloris atmosphériques, se marie mal avec l’image détaillée et minutieuse d’un reflet à la flamande. Le métal reflète donc une illumination diffuse de la lumière et des couleurs mais aussi révèle – notamment chez Titien – l’ardeur et la force militaire de celui qui le porte. Les pièces d’orfèvrerie et de verrerie témoignent également de l’importance du thème de l’éclat, de la réverbération de la couleur et de la lumière.

Source: Le Louvre

Tag(s) : #RENAISSANCE ITALIE

Partager cet article

Repost 0