Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Caravage - David avec la tête de Goliath

Kunsthistorisches Museum de Vienne, 1600

Kunsthistorisches Museum de Vienne, 1600

Musée du Prado, Madrid.

Musée du Prado, Madrid.

David with the Head of Goliath Caravaggio - Davide con la testa di Golia

David avec la tête de Goliath est un tableau du Caravage peint vers 1600-16011 et conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne en Autriche. Une autre version similaire date de 1606-1607 et est conservé à la galerie Borghèse de Rome.

Il existe deux versions sur ce thème : David avec la tête de Goliath (1600 - 1601) conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne et David avec la tête de Goliath (1606 - 1607) à la galerie Borghèse de Rome. La version de David et Goliath, conservée au musée du Prado, aurait été peinte au début de la carrière de l'artiste, alors qu'il vivait dans la famille du cardinal Francesco Maria del Monte. Cette peinture, avec la première version du Sacrifice d'Isaac et le premier Jean-Baptiste, se sont retrouvées en Espagne peu de temps après leur réalisation.


Le tableau représente le David biblique comme un jeune garçon (conformément à l'histoire de la Bible) attachant la tête du champion des Philistins, le géant Goliath, par les cheveux. La lumière illumine les jambes, les bras et le flanc de David, ainsi que les épaules massives et la tête de Goliath, alors que le reste de la scène est beaucoup plus sombre. Même le visage de David est dissimulé dans l'ombre. Une blessure sur le front de Goliath montre où il a été touché et abattu par la fronde de David. L'impression dominante est une scène éminemment personnelle et privée, et non une impression de triomphe ou de victoire.


À l'origine Caravage avait peint le visage de Goliath saisi dans la terreur, la bouche ouverte, les yeux hagards, la langue pendante, yeux roulant dans leurs orbites[réf. nécessaire]. Dans le tableau final, l'aspect mélodramatique est banni. Le drame est transféré de Goliath, la force de la nature, à David dont le visage est presque caché, l'attention du spectateur étant mise sur l'action de ses mains dans les cheveux de son ennemi, à genoux sur le torse de l'homme.

Source: Wikipedia

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article