Côte d'Ivoire - Masques Dioula

Publié le 2 Mai 2015

Côte d'Ivoire - Masques Dioula

Jula - Djulat - Dyula - Дьюла

Les masques Dioula du Do en laiton ou en étain étaient exhibés à l’occasion des funérailles importantes ou lors des grandes fêtes islamiques. La finesse du travail de ces masques est remarquable. Les Dioulas étaient les plus grands commerçants d’Afrique de l’Ouest, ce sont eux qui détenaient la plupart des marchés, ils contrôlaient la vente de produits comme : l’or, le sel, la kola, les armes blanches ainsi que les armes à feu, les divers produits agricoles, des tissus en particulier pour la confection des boubous. Ils contrôlaient également dans certaines parties de l’Afrique, le commerce des esclaves, initié par les Européens et les Arabo-Berbères. Ils étaient les principaux fournisseurs d’esclaves auprès des Maures. La Côte d’Ivoire, le Burkina et le Mali sont des pays où les Dioulas sont particulièrement implantés. En Côte d’Ivoire, toute personne mandingue pratiquant le commerce est nommée dioula. Les Dioulas ne sont rien d’autre que des commerçants d’origine malinké, soninké ou bambara.

Côte d'Ivoire - Masques Dioula

Rédigé par rafael

Publié dans #ARTS PREMIERS AFRIQUE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article